Chris Carter paranoïaque ? Le complexe sémantique de la perte comme vecteur herméneutique et créatif

Résumé : Les différentes séries de Chris Carter ont souvent été décrites comme paranoïaques. Or, une lecture approfondie de son oeuvre montre que non seulement toutes les thématiques développées peuvent être unifiées sous l'hyperthème de la perte, mais encore que ce producteur a utilisé ses différentes séries pour combattre ce sentiment de perte en créant autour de lui une nouvelle famille fondée sur sa relation avec ses fans.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00443049
Contributeur : Séverine Barthes <>
Soumis le : dimanche 27 décembre 2009 - 21:30:25
Dernière modification le : vendredi 12 avril 2019 - 19:04:35
Document(s) archivé(s) le : vendredi 18 juin 2010 - 00:08:59

Fichier

sbarthes_raisonpublique_chrisc...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00443049, version 1

Citation

Séverine Barthes. Chris Carter paranoïaque ? Le complexe sémantique de la perte comme vecteur herméneutique et créatif. Raison Publique, [Rennes] : Presses universitaires de Rennes, 2009, pp.133-141. ⟨halshs-00443049⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

241

Téléchargements de fichiers

329