Liberté morale et causalité selon Ralph Cudworth

Résumé : Selon Cudworth, la controverse sur la liberté et la nécessité qui a opposé Hobbes et Bramhall peut être tranchée contre le nécessitarisme hobbesien si on s'appuie sur une bonne théorie de la délibération pratique. La thèse principale de cet article est que cette théorie est dispositionnelle. Être libre, ce n'est pas contrôler directement et à loisir ses propres volitions, mais c'est, à un niveau plus profond que celui du train causal des états psychologiques, s'efforcer de développer des dispositions qui rendent l'âme capable de viser le bien. L'article montre que cette conception de la liberté morale, qui est bien différente de la caractérisation lockienne de la liberté et qui gagne à être comparée, plutôt qu'opposée, à la conception cartésienne, a sa source dans Plotin. La théorie dispositionnelle permet de contourner une objection que les humiens font encore aujourd'hui à l'autorité de la raison en matière morale.
Type de document :
Article dans une revue
Revue philosophique de Louvain, Peeters Publishers, 2009, 107 (4), pp.647-673. 〈10.2143/RPL.107.4.2044679〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00437075
Contributeur : Laurent Jaffro <>
Soumis le : dimanche 29 novembre 2009 - 10:19:48
Dernière modification le : dimanche 29 novembre 2009 - 10:19:48

Identifiants

Collections

Citation

Laurent Jaffro. Liberté morale et causalité selon Ralph Cudworth. Revue philosophique de Louvain, Peeters Publishers, 2009, 107 (4), pp.647-673. 〈10.2143/RPL.107.4.2044679〉. 〈halshs-00437075〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

142