Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

De la construction d'une génération sacrifiée à la formation d'une « classe d'âge » : la requalification du problème social de la jeunesse au Québec entre 1983 et 2000

Résumé : L’expérience québécoise nous apporte un éclairage intéressant sur les différentes manières de construire la jeunesse dans l’espace public. En effet, au Québec, la mobilisation politique de groupes autonomes de jeunes a permis la requalification du problème social de la précarité des jeunes. D’un problème individuel et lié à un moment du cycle de vie (registre technico-politique), la précarité juvénile est reformulée sous une double modalité : dans un registre politico-civique comme effet de la discrimination envers les jeunes et dans un registre sociopolitique comme le produit de rapports intergénérationnels inégaux. On montre par là que la « classe d’âge », portée par une action collective, peut devenir une catégorie légitime de division du monde social.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00436943
Contributor : Lest Umr 7317 <>
Submitted on : Saturday, November 28, 2009 - 8:08:47 AM
Last modification on : Friday, March 1, 2019 - 11:24:04 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Lea Lima. De la construction d'une génération sacrifiée à la formation d'une « classe d'âge » : la requalification du problème social de la jeunesse au Québec entre 1983 et 2000. Sociologie et Sociétés, Presses de L'Universite (University of Montreal), 2006, vol. 37 (n° 2), pp. 235-253. ⟨10.7202/012919ar⟩. ⟨halshs-00436943⟩

Share

Metrics

Record views

203