Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Des mots et des morts dans le métro, la parole est aux instances

Résumé : Une nouvelle ligne de métro a été créée en 1998. Elle est sans conducteurs et avec des portes palières sur ses quais. Ces deux caractéristiques en font une ligne à part. Dans un premier temps, ce texte “interroge” les portes palières, les textes qui ont contribué à les faire exister afin de comprendre leurs raisons d'être. Elles ne semblent pas dépendre principalement de l'automatisation mais des “intrusions sur voie” et en particulier des suicides de voyageurs. Elles servent à protéger le métro au dire des ingénieurs. Pourtant alors que ces portes ne dépendent pas du mode de conduite des rames, rien n'est fait sur les lignes avec conducteurs. Pour éclairer ce paradoxe, dans un second temps, nous interrogeons deux instances au sein du système de relations professionnelles pour voir la manière dont les conducteurs et la Direction parlent de l'automatisation et de la sécurité.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00436575
Contributor : Robin Foot <>
Submitted on : Friday, November 27, 2009 - 9:56:00 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:55:54 PM
Long-term archiving on: : Thursday, June 17, 2010 - 10:24:22 PM

File

mots_et_mort.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00436575, version 1

Citation

Robin Foot. Des mots et des morts dans le métro, la parole est aux instances. Ergonomie et Facteurs humains dans le transport ferroviaire, Sep 2000, Toulouse, France. pp.169-185. ⟨halshs-00436575⟩

Share

Metrics

Record views

351

Files downloads

165