Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les ambiguïtés de la conception épicurienne du temps

Résumé : Les ambiguïtés de la conception épicurienne du temps, p. 195. La conception épicurienne du temps comporte trois difficultés principales : il y a un temps physique objectif, bien que le temps semble dépendre en lui-même de nos représentations ; le temps peut être perçu par la raison, mais, selon certains textes, il n'est perçu que par la sensation ; Épicure, enfin, se refuse à lui attribuer une unité réelle. Ces difficultés trouvent en partie leur solution à la lumière de la théorie épicurienne du langage, ainsi que dans le statut accidentel et secondaire du temps par rapport aux événements, internes et externes. http://www.cairn.info/revue-philosophique-2002-2-page-195.htm Version disponible sur Internet : [ http://www.cairn.info/revue-philosophique-2002-2-page-195.htm ]
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00433669
Contributor : Ihpc Hal Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 20, 2009 - 9:23:22 AM
Last modification on : Thursday, November 21, 2019 - 2:09:24 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00433669, version 1

Citation

Pierre-Marie Morel. Les ambiguïtés de la conception épicurienne du temps. Revue philosophique de la France et de l'étranger, Presses Universitaires de France, 2002, Vol. 127 (N° 2), pp.195-211. ⟨halshs-00433669⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles