La porcelaine de Chine à Byzance et dans l'Orient chrétien : une absence remarquable

Résumé : Malgré le vif succès remporté, au Moyen-Orient, entre le IXe et le XVe siècle, par les céladons et les porcelaines de Chine, il est de vastes régions de Méditerranée orientale qui ne semblent pas avoir sacrifié à cette mode. En s'interrogeant sur le degré de pénétration de ces produits dans l'Orient chrétien, on constate les productions chinoises n'ont atteint ni les territoires de l'Empire byzantin, ni l'île de Chypre ni les places franques du Levant. L'Orient chrétien est resté imperméable à la vaisselle de Chine et on se demandera quelles sont les causes de cette apparente désaffection.
Type de document :
Article dans une revue
TAOCI : revue annuelle de la Société française d'étude de la céramique orientale, Société française d'etude de la céramique orientale., 2004, pp.30-37
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00426193
Contributeur : Véronique François <>
Soumis le : vendredi 23 octobre 2009 - 15:47:15
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 01:26:42
Document(s) archivé(s) le : jeudi 17 juin 2010 - 17:46:49

Fichier

Francois_Chine_Byzance.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00426193, version 1

Collections

Citation

Véronique François. La porcelaine de Chine à Byzance et dans l'Orient chrétien : une absence remarquable. TAOCI : revue annuelle de la Société française d'étude de la céramique orientale, Société française d'etude de la céramique orientale., 2004, pp.30-37. 〈halshs-00426193〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

336

Téléchargements de fichiers

593