La construction sociale du corps

Résumé : Tantôt perçu comme le siège de l'identité, où s'incarnerait le portrait moral et social de l'individu, tantôt comme une enveloppe emprisonnant l'âme ou l'esprit, le corps est le lieu de tous les paradoxes : alors que sa présence s'impose avec tant d'évidence, on lui a longtemps refusé toute existence sociologique, comme si la multiplicité de ses mises en jeu, des plus publiques aux plus intimes, le privait du même coup du statut d'objet scientifique autonome. Le but de ce livre est double : d'abord, retracer le chemin qui permet l'émergence d'une « sociologie du corps » ; ensuite, montrer en quoi le corps est un « fait social total ». Les représentations et les valeurs que le corps véhicule, les expressions du langage et les savoirs qui le façonnent se trouvent alors interrogés, en particulier ses aspects les plus « naturels » et les plus personnels, de la façon de marcher à la manière de se moucher, de celle de se tenir à celle de se vêtir. Ainsi pourront « prendre corps » les problématiques générales opposant individu et société, nature et culture.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Ed. du Seuil, pp.257, 2002
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00425852
Contributeur : Christine Detrez <>
Soumis le : jeudi 22 octobre 2009 - 16:46:49
Dernière modification le : mardi 27 octobre 2009 - 15:25:01

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00425852, version 1

Collections

Citation

Christine Détrez. La construction sociale du corps. Ed. du Seuil, pp.257, 2002. 〈halshs-00425852〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1393