Gestion publique de l'eau potable, développement urbain durable et majel-s (citernes pour l'eau de pluie) à Sfax (Tunisie)

Résumé : Alors que de nombreux pays du Sud évoluent vers une gestion de l'eau potable de plus en plus confiée au secteur privé, la Tunisie se distingue en maintenant un opérateur public centralisé. C'est ce dernier, grâce à des subventions étatiques qui a réalisé le raccordement généralisé des ménages en ville et qui assure un service de bonne qualité, tout en mettant en œuvre un programme d'économie d'eau. Mais de nouvelles contraintes financières et un désengagement de l'Etat imposent aujourd'hui à des ajustements dans la gestion. Une tarification pénalisant les gros usagers est introduite depuis les années 1990 et renforcée en 2005. Elle conjugue ses effets à ceux du ralentissement démographique pour conduire à une baisse de la consommation d'eau qui pèse sur les recettes et sur l'équilibre budgétaire. Dans le même temps, certains usagers restreignent leur recours au réseau. Dans le cas de Sfax, deuxième ville du pays, des usagers industriels utilisent des puits et des systèmes de réservoirs individuels traditionnels recueillant l'eau de pluie se développent chez les particuliers. Ces mutations ne semblent guère prises en compte par l'opérateur, alors qu'elles soulèvent des enjeux en termes de santé publique et de modèle économique.
Type de document :
Article dans une revue
Flux, Association Metropolis, 2009, pp.38-50
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00424458
Contributeur : Éric Verdeil <>
Soumis le : mardi 9 février 2016 - 14:26:56
Dernière modification le : mercredi 8 juin 2016 - 17:27:51
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 novembre 2016 - 15:22:42

Fichier

FLUX_076_0038.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00424458, version 1

Citation

Ali Bennasr, Éric Verdeil. Gestion publique de l'eau potable, développement urbain durable et majel-s (citernes pour l'eau de pluie) à Sfax (Tunisie). Flux, Association Metropolis, 2009, pp.38-50. 〈halshs-00424458〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

343

Téléchargements du document

617