Populisme, néo-patrimonialisme et démocratie en Algérie

Résumé : S'il y a une notion qui peut qualifier le système politique algérien de sa naissance à nos jours, c'est bien la notion de populisme. Pour des raisons sociales, culturelles, historiques, le populisme a servi de fondement idéologique au mouvement de libération nationale d'abord, et au régime de l'Algérie indépendante ensuite. Mais alors que les émeutes d'octobre 1988 semblaient marquer son acte de décès, il s'est avéré qu'il n'a fait que déserter les sphères du pouvoir pour alimenter une opposition religieuse radicale. En effet, les difficultés, voire même l'échec, de la démocratisation tiennent en fait à la prégnance du populisme dans la "culture politique" ambiante. Le populisme, qui repose sur le postulat de l'unité du corps politique - le peuple - s'oppose à la démocratie en ce que celle ci institutionnalise les divergences économiques et idéologiques du corps social ce qui affaiblirait le peuple face à ses ennemis extérieurs et intérieurs.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00397900
Contributor : Kim Daniere <>
Submitted on : Tuesday, June 23, 2009 - 3:44:35 PM
Last modification on : Wednesday, October 31, 2018 - 12:24:04 PM
Long-term archiving on : Tuesday, June 15, 2010 - 6:28:06 PM

Files

addi_l_populisme.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00397900, version 1

Collections

Citation

Lahouari Addi. Populisme, néo-patrimonialisme et démocratie en Algérie. Gallissot René. Populismes du Tiers Monde, L'Harmattan, Paris, pp.215-225, 1997, L'Homme et la société. ⟨halshs-00397900⟩

Share

Metrics

Record views

303

Files downloads

648