Les entreprises encyclopédiques catholiques au XIXe siècle : quelques aspects liés à la construction du savoir littéraire

Résumé : La diffusion de la philosophie des Lumières et le cortège de tribulations qui a accompagné la Révolution ont profondément mis à mal la position occupée – et l'influence exercée – par l'Église catholique dans le paysage intellectuel français jusqu'au milieu du XVIIIe siècle. Pourtant, la première moitié du XIXe siècle est marquée par les signes multiples et protéiformes d'une véritable renaissance catholique. Dans le domaine des idées, « l'école catholique et monarchique », issue « de la réaction intellectuelle et morale provoquée par les malheurs inouïs et les crimes étranges sortis de la révolution », selon les termes du critique catholique Alfred Nettement, œuvre pour le « retour solennel à la vérité catholique, donnée pour base à l'ensemble des connaissances humaines, pour solution à tous les problèmes intellectuels et sociaux » .
L'un des hommes qui ont le plus profondément influé sur le développement de ces idées est Lamennais : c'est lui qui, dès le début des années 1820, a mis en avant la notion de « science catholique », notion explicitée en 1829, et, surtout, dans un article du journal L'Avenir en 1831 . De quoi s'agit-il ? Lamennais et ses amis partent d'un double constat : d'une part, les découvertes scientifiques incessantes, souvent, se contredisent ; d'autre part, la spécialisation croissante des champs scientifiques crée une impression de morcellement. Le sens fait donc partout défaut. Pour pallier ce manque, il faut redonner un sens (catholique) aux faits scientifiques, tout en travaillant le contenu du catholicisme pour l'élever jusqu'au niveau de la science. Seule une réussite conjointe sur ces deux tableaux peut permettre de dépasser le divorce consommé au siècle précédent entre la science et le catholicisme, et de remédier ainsi à l'illégitimité dont est frappée l'Église, depuis l'épisode révolutionnaire, lorsqu'elle se préoccupe des domaines scientifiques .
Une véritable innovation apologétique (la construction de la notion de « science catholique ») et un profond désir de revanche (visant à réparer l'humiliation que les intellectuels catholiques éprouvent à voir le flambeau de la science dorénavant brandi par des savants déistes ou athées) s'unissent donc pour créer les conditions d'un foisonnement intellectuel intense. Tous les moyens sont bons pour réinvestir le champ des savoirs. La presse est largement mise à contribution. Mais c'est à un autre type d'entreprise éditoriale que je voudrais ici m'intéresser, parce qu'il est véritablement au cœur de ce projet de réconciliation de l'Église avec la science et qu'il en souligne la complexité des implications idéologiques : il s'agit des entreprises encyclopédiques catholiques qui fleurissent à cette époque.
Une fois que j'aurai dressé à grands traits le panorama des différentes entreprises pouvant répondre à cette définition, j'essayerai d'exposer les raisons diverses pour lesquelles les notions d'encyclopédie et de catholicisme font alors si bon ménage, ou du moins – rupture de symétrie – pourquoi cette forme générique a alors autant reçu les suffrages des milieux intellectuels catholiques. Enfin, en me concentrant sur quelques aspects, j'essayerai de discerner la place particulière qu'occupe le champ littéraire dans la « science catholique » telle qu'elle est construite, à cette époque, par les encyclopédies catholiques.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00391552
Contributor : Stéphanie Dord-Crouslé <>
Submitted on : Thursday, August 20, 2015 - 4:25:51 PM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 3:10:03 AM
Long-term archiving on: Wednesday, April 26, 2017 - 10:03:45 AM

File

Stéphanie Dord-Crouslé entre...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00391552, version 1

Collections

Citation

Stéphanie Dord-Crouslé. Les entreprises encyclopédiques catholiques au XIXe siècle : quelques aspects liés à la construction du savoir littéraire. Lise Andries. La construction des savoirs (XVIIIe - XIXe siècles), Presses Universitaires de Lyon, pp.177-196, 2009, Littérature et idéologies. ⟨halshs-00391552⟩

Share

Metrics

Record views

193

Files downloads

204