Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Evolution du rôle de la volonté individuelle dans l'encadrement juridique de l'organisation familiale

Résumé : Bien que l’évolution du droit se soit traduite pour l’essentiel par une libéralisation des règles d’organisation de la famille, une analyse en terme de contractualisation de la famille est excessive. Certes, les couples peuvent se former et se défaire relativement librement, mais le pouvoir de la volonté reste limité, qu’il s’agisse des couples mais aussi et surtout des enfants. En effet, la volonté ne permet pas de dépasser certaines normes communes (conditions de validité du mariage). Elle est par ailleurs impuissante pour suppléer l’absence de règles adaptées à certaines formes d’organisation familiale (familles recomposées). Son rôle a même reculé, au nom de l’égalité, lorsqu’il s’agit de donner une place aux enfants dans la famille (filiation).
Mots-clés : Droit de la famille
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00367240
Contributor : Véronique Litaudon <>
Submitted on : Tuesday, March 10, 2009 - 4:15:22 PM
Last modification on : Friday, May 29, 2020 - 3:41:47 PM

Identifiers

Collections

Citation

Isabelle Sayn. Evolution du rôle de la volonté individuelle dans l'encadrement juridique de l'organisation familiale. Cahiers philosophiques, Réseau Canopé 2008, pp.69-86. ⟨10.3917/caph.116.0069⟩. ⟨halshs-00367240⟩

Share

Metrics

Record views

186