Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Narrer l'expérience intime du terrain

Helen Maulion 1
1 LETG - Nantes - Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique
CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR6554, EPHE - École pratique des hautes études, UNICAEN - Université de Caen Normandie, UBO - Université de Brest, UR2 - Université de Rennes 2, IGARUN - Institut de Géographie et d'Aménagement
Résumé : Les contacts établis pendant le travail de terrain avec les habitants, l'espace étudié et soi-même se mêlent pour former une géographie intime chargée d'émotions. Dans le cadre de ma recherche sur la géographie sensible du littoral, je me suis intéressée à la mise en récit du paysage pour comprendre la place qu'avaient entre autres les expériences, les émotions et les souvenirs dans la formation des ces paysages. Appréhender cette géographie sensible pose la question de la méthode et les mots des habitants et des touristes semblaient incontournables. J'ai donc demandé à des participants volontaires de dessiner leurs relations sensibles avec les paysages de Belle-Île ou de la péninsule de Dingle sur une carte vierge puis de me raconter ces paysages. Je m'étais positionnée comme celle qui écoutait et recevait ces récits. Cette proposition s'inscrivait dans la tradition géographique du carnet de terrain et s'inspirait des travaux des artistes land-art en laissant la place à l'imagination et à l'expression de soi, de ses sentiments, d'impressions et d'expériences furtives en lien avec le lieu pour former, à chaque fois, un paysage unique.
La position du chercheur a fait l'objet de nombreuses réflexions en géographie, notamment dans la recherche anglophone et féministe (Bondi 2003,2007 ; Domosh 2003). Se positionner n'est pas neutre et demande de se projeter dans sa recherche et d'être réflectif. En relisant les textes de géographes utilisant la phénoménologie pour réfléchir sur le paysage (Berque 1990, 2000 : Wylie 2005, 2007), je me demandais comment approcher cet être-au-monde qui devait faire le lien entre moi, mon corps et le monde en créant ces paysages sensibles. Je me demandais comment animer les idées philosophiques qui guidaient ma réflexion. Pour répondre à ces questions, j'ai décidé de cartographier et raconter mes impressions et sentiments comme une manière d'appréhender ce terrain. Aller de l'échelle du paysage à celle de la carte a permis d'approcher le terrain de manière sensible. Curieusement, la carte appelait le crayon, alors que mon écriture restait bloquée devant la page du carnet. La carte permettait l'observation, le jeu. Il devenait plus facile de formuler ce qui était de l'ordre du ressenti.
Réaliser mes propres cartes me permettait de me situer dans l'espace physique de l'île ou de la péninsule, d'enregistrer des impressions éphémères et les ressentis liés à la marche et au contact avec les éléments de la nature et de tester l'épaisseur du monde tout en mobilisant la littérature scientifique. Cette expérience créait la place pour mieux écouter les récits des participants, leurs expériences et leurs représentations. Je les comprenais mieux. Les histoires résonnaient les unes avec les autres. La carte, représentation de ces expériences, se stratifie et s'épaissit grâce aux récits qui lui donnent une troisième dimension. Je narre maintenant ces histoires.
Keywords : terrain narration
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [16 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00357433
Contributeur : Myriam Houssay-Holzschuch <>
Soumis le : vendredi 30 janvier 2009 - 13:18:30
Dernière modification le : mercredi 14 octobre 2020 - 04:05:41
Archivage à long terme le : : mardi 8 juin 2010 - 21:42:00

Fichier

Maulion_terrain_Arras.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00357433, version 1

Citation

Helen Maulion. Narrer l'expérience intime du terrain. À travers l'espace de la méthode : les dimensions du terrain en géographie, Jun 2008, Arras, France. ⟨halshs-00357433⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

446

Téléchargements de fichiers

466