Bambara et français-tirailleur. Une analyse de la politique linguistique au sein de l'armée coloniale française : la Grande Guerre et après

Résumé : Cet article se propose d'analyser la politique linguistique mise en place au sein de l'armée coloniale française, et plus précisément au sein des bataillons de tirailleurs dit « tirailleurs sénégalais » autour de la Première Guerre Mondiale. La diversité des origines des tirailleurs (minoritairement sénégalais) a pour conséquence une grande diversité linguistique au sein des bataillons. D'autre part, les officiers, une partie des sous-officiers et les titulaires de spécialités techniques sont français. La question de la communication est donc à la fois un problème horizontal et vertical : elle concerne à la fois la communication quotidienne entre tirailleurs et la question, plus directement cruciale, de la compréhension des ordres. Les différents documents analysés ici rendent compte de deux types de pratique permettant l'intercommunication : d'une part l'usage de parlers véhiculaires, d'autre part l'usage de la traduction. Par ailleurs, ils révèlent, concernant le choix d'un véhiculaire, d'une hésitation et d'une pluralité de pratiques, une langue indigène pouvant être promue au rang de véhiculaire au sein de l'armée (c'est ce que nous verrons à propos du bambara), ou le français (dans une version éventuellement simplifiée) pouvant remplir ce rôle. Nous rendrons compte ici à la fois d'articulations et de tensions entre ces diverses pratiques qui se révèlent à la lumière de l'engagement dans la Grande Guerre, et nous tâcherons d'expliciter les conceptions anthropologiques qui les sous-tendent, dans la mesure où l'on peut considérer les pratiques militaires comme largement influencées par la manière dont le savoir ethnographique est en train de se constituer, au début du XXesiècle, en et sur l'Afrique de l'Ouest.
Type de document :
Article dans une revue
Les documents de la SIHFLES, 2005, pp.123-150
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00356207
Contributeur : Cécile Van den Avenne <>
Soumis le : lundi 26 janvier 2009 - 19:37:07
Dernière modification le : mardi 21 juin 2016 - 09:34:10
Document(s) archivé(s) le : mardi 8 juin 2010 - 21:25:18

Fichier

article_SIHFLES_versionperso.p...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00356207, version 1

Collections

Citation

Cécile Van den Avenne. Bambara et français-tirailleur. Une analyse de la politique linguistique au sein de l'armée coloniale française : la Grande Guerre et après. Les documents de la SIHFLES, 2005, pp.123-150. <halshs-00356207>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

425

Téléchargements du document

641