« Les petits noirs du type y a bon Banania, messieurs, c'est terminé ». La contestation du pouvoir colonial dans la langue de l'autre, ou l'usage subversif du français-tirailleur dans Camp de Thiaroyede Sembène Ousmane

Résumé : Cet article analyse l'utilisation qui est faite dans Camp de Thiaroye, film réalisé en 1988 par Sembène Ousmane, d'une variété de français non-standard dite « français-tirailleur ». J'y rends compte, à partir de la confrontation de la variété mise à l'écran et de documents historiques, de la fabrication de ce que j'ai appelé un « français-tirailleur de cinéma ». J'y montre comment cette variété de langue, non conventionnelle, non normée, se voit doté, dans la fiction, d'un pouvoir de subversion. En effet, elle devient progressivement dans le film la langue qui prend à partie, met à mal la hiérarchie, la langue de la contestation, de l'affirmation du collectif, et de ce que l'on peut décrire comme une prise de conscience politique. Dès lors, ce choix linguistique n'a rien d'ornemental mais est au cœur du projet critique et politique de Sembène.
Type de document :
Article dans une revue
Glottopol. Revue de sociolinguistique en ligne, 2008, pp.111-122
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00356206
Contributeur : Cécile Van den Avenne <>
Soumis le : lundi 26 janvier 2009 - 19:20:45
Dernière modification le : mardi 21 juin 2016 - 09:34:09
Document(s) archivé(s) le : mardi 8 juin 2010 - 19:35:01

Fichier

gpl12_10vandenavenne.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00356206, version 1

Collections

Citation

Cécile Van den Avenne. « Les petits noirs du type y a bon Banania, messieurs, c'est terminé ». La contestation du pouvoir colonial dans la langue de l'autre, ou l'usage subversif du français-tirailleur dans Camp de Thiaroyede Sembène Ousmane. Glottopol. Revue de sociolinguistique en ligne, 2008, pp.111-122. 〈halshs-00356206〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

362

Téléchargements du document

629