Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

De la « construction durable » à l'émergence de nouveaux modes de collaboration entre élus locaux et professionnels :
Leadership et cadres d'actions en France et au Royaume-Uni.

Résumé : Axé sur la préservation des ressources naturelles et la lutte contre le changement climatique, le concept de développement durable (Rapport Brundtland, 1987) influence progressivement les professions de la construction et modifie les façons de concevoir et de bâtir dans les Etats européens. Cette évolution conduit à une rationalité qui intègre désormais une dimension environnementale forte, à la fois dans le diagnostic naturel, urbain, économique et social qui est établi, mais aussi dans les performances même du bâtiment. Elle renvoie aux contours d'un « projet » qui est envisagé à travers trois axes principaux : politique (objectifs du décideur public ou privé) ; architectural ou urbanistique (travail du concepteur en fonction de la commande) ; opérationnel (méthode d'organisation de l'action) (Fauconnet, M, 2005, p.160). Cela amène à considérer l'émergence de compétences et d'expertises nouvelles dans la gestion des projets (Henry et alii, 2006).
En France, la démarche HQE s'est traduite par de nouveaux référentiels et des guides de pilotage de projets immobiliers plus ou moins complémentaires au cadre technique et juridique existant. Parallèlement, au Royaume-Uni, la méthode d'évaluation environnementale BREEAM, définie par type de bâtiment, évalue le produit-bâtiment et non le management du projet afin de s'adapter à la grande diversité des contrats-types nationaux des acteurs de la construction. Dans ces changements qui voient émerger la volonté de concevoir durablement quels que soient les cadres nationaux, le politique se situe souvent à l'origine de ces orientations ou se trouve directement interpellé à l'occasion d'initiatives sur son territoire. Entre la France et le Royaume-Uni des différences existent. Les opérations emblématiques outre-manche (Bedzed, quartier au sud de Londres conçu avec l'appui du WWF) sont plutôt à l'initiative de fondations et/ou de prestigieux architectes. En France, par contre, ce sont plutôt des municipalités qui se sont déjà engagées dans une démarche forte d'urbanisme et de construction durables (Agenda 21, HQE, Ecoquartiers ...).
En ce sens, plusieurs questions se posent - qu'il est encore difficile de dissocier dans la phase actuelle de diffusion des démarches et méthodes environnementales. Comment, à l'échelle territoriale, les politiques – et en l'occurrence les élus locaux - s'imposent-t-ils et composent-t-ils avec les professionnels de la construction ? Comment, de leur côté, les professionnels de la construction intègrent-ils les attentes non seulement des élus mais aussi de la société en matière de durabilité ? Dans quelle mesure les outils (démarche HQE, labels énergétiques ...) contribuent-ils à une redistribution des rôles entre les services, les élus des collectivités locales et les professionnels extérieurs ?
L'hypothèse principale que nous formulons est celle de la transformation, dans une situation de montée des exigences environnementales, des modes de collaboration traditionnels entre les élus locaux et les professionnels de la construction. Cette transformation se repère, selon nous, à travers deux phénomènes observables : d'une part, la réorganisation des contributions des professionnels au cours du projet (méthodes HQE, BREEAM) et d'autre part, la réalité des processus de décision inhérents au portage des projets durables.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00349157
Contributor : Gilles Debizet <>
Submitted on : Tuesday, December 23, 2008 - 6:53:30 PM
Last modification on : Monday, October 19, 2020 - 10:54:02 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, June 8, 2010 - 6:12:39 PM

File

Abrial-Debizet-Symes-07-05-08....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00349157, version 1

Collections

Citation

Stéphanie Abrial, Gilles Debizet, Martin Symes. De la « construction durable » à l'émergence de nouveaux modes de collaboration entre élus locaux et professionnels :
Leadership et cadres d'actions en France et au Royaume-Uni.. Le développement urbain durable saisi par les sciences sociales, May 2008, Saint-Etienne, France. ⟨halshs-00349157⟩

Share

Metrics

Record views

397

Files downloads

318