La distinction "ergatif" / "inergatif" et son incidence sur le placement des clitiques datifs dans les constructions causatives avec "Faire" et "Rendre".

Résumé : Les nombreux travaux centrés sur la construction causative française avec faire ont débattu, entre autres, du placement des pronoms clitiques datifs correspondant aux compléments prépositionnels à SN. Cependant, le placement des pronoms clitiques datifs correspondant aux compléments prépositionnels des adjectifs dans la construction causative avec rendre reste en marge des débats. L'étude conjointe des verbes et des adjectifs bivalents menée dans cet article aboutit à la conclusion que seuls les verbes et les adjectifs bivalents « ergatifs » dont le complément au datif est « affecté » par le procès décrit par le prédicat complexe formé par le verbe causatif et le prédicat enchâssé autorisent que le pronom clitique datif soit attaché au verbe causatif enchâssant. Les faits rassemblés et discutés tendent donc vers la conclusion que les adjectifs français ne sont pas tous « ergatifs » : certains adjectifs sont inergatifs i.e possèdent un argument externe, ce qui implique la décomposition du syntagme adjectival.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00347202
Contributor : Florence Thill <>
Submitted on : Monday, December 15, 2008 - 10:34:23 AM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:32:00 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Fayssal Tayalati. La distinction "ergatif" / "inergatif" et son incidence sur le placement des clitiques datifs dans les constructions causatives avec "Faire" et "Rendre".. Probus, De Gruyter, 2008, 20 (2), pp. 301-321. ⟨10.1515/PRBS.2008.009⟩. ⟨halshs-00347202⟩

Share

Metrics

Record views

350