Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Dynamiques d'urbanisation : des megacities aux villages urbains

Résumé : Au recensement de 2001, la population urbaine de l'Inde s'élevait officiellement à 286 120 000 habitants, soit l'équivalent de la population des Etats- Unis entiers. Cependant, comme le taux d'urbanisation reste faible (28 %), il est généralement admis que l'Inde présente aujourd'hui le plus gros potentiel de croissance urbaine de la Planète. Cette croissance a effectivement été très forte : la population urbaine avait déjà doublé de 1901 à 1947 et elle a à nouveau sextuplé de l'Indépendance à 2001, date du dernier recensement. L'un des aspects les plus médiatisés de cette croissance est l'émergence de trois agglomérations qui dépassent les 14 millions d'habitants en 2007, figurant ainsi parmi les « megacities » de la Planète défini par l'ONU. L'enjeu de l'urbanisation indienne ne se situe pourtant pas seulement dans ces villes géantes, mais, à l'opposé, dans cette strate incertaine, difficile à saisir par les statistiques, qui hésite entre urbanité et ruralité et qui constitue un des enjeux identitaires de la nation : les petites agglomérations.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [1 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00345118
Contributor : Kamala Marius Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, April 22, 2009 - 3:04:30 PM
Last modification on : Wednesday, June 8, 2022 - 3:34:37 AM
Long-term archiving on: : Monday, June 7, 2010 - 9:36:56 PM

File

urbanismeversionauteurs.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00345118, version 1

Citation

Kamala Marius-Gnanou, François Moriconi-Ebrard. Dynamiques d'urbanisation : des megacities aux villages urbains. Urbanisme, Publications d'architecture et d'urbanisme, 2007, pp.47-50. ⟨halshs-00345118⟩

Share

Metrics

Record views

345

Files downloads

998