Étude de l'emploi du conditionnel deuxième forme dans la seconde partie de la canso de la crozada

Résumé : La morphologie du conditionnel deuxième forme (C2F) est bien connue, en occitan médiéval, et même en occitan moderne (dans ceux des dialectes contemporains où il a subsisté). Cependant, ce temps n'a, à ma connaissance, que rarement fait l'objet jusqu'à présent d'une étude spécifique de son emploi et, dans les ouvrages de référence, les exemples visant à illustrer ce même emploi sont généralement répétitifs et peu variés. Autrement dit, les spécificités sémantiques du C2F et sa place dans le système verbal ne sont pas suffisamment soulignées et définies.
L'occitan médiéval avait un temps simple de plus que la plupart des parlers occitans modernes. Ce temps devait avoir une valeur propre, un champ sémantique, verbal, autonome, qui justifiait son existence. Cette étude vise donc à essayer de comprendre le C2F en occitan médiéval, et non simplement à en proposer des traductions ou à en relever les formes.
J'essaierai donc de classer les formes relevées au cours de ma lecture de la seconde partie de la chanson de la croisade, afin de mettre en valeur les différents emplois et acceptions de ce temps.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00343418
Contributor : Nicolas Quint <>
Submitted on : Monday, December 1, 2008 - 5:48:55 PM
Last modification on : Friday, January 4, 2019 - 5:33:05 PM
Long-term archiving on : Monday, June 7, 2010 - 10:11:46 PM

File

Quint-1997-conditionnel-occita...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00343418, version 1

Collections

Citation

Nicolas Quint. Étude de l'emploi du conditionnel deuxième forme dans la seconde partie de la canso de la crozada. Estudis occitans, 1997, pp.2-13. ⟨halshs-00343418⟩

Share

Metrics

Record views

264

Files downloads

447