Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Etude au scanner des canaux semi-circulaires d'un crâne sec d'anencéphale dépourvu de flexion sphéno-occipitale ; implications pour l'interprétation paléo-embryologique des hominidés fossiles

Résumé : L'application de l'imagerie médicale à la paléontologie humaine a permis d'accéder à certaines structures osseuses généralement illisibles en téléradiographie en raison de l'importante minéralisation des tissus. Ce fut notamment le cas pour le rocher, et plus particulièrement pour l'oreille interne, dont l'évolution anatomique présente un intérêt majeur en paléontologie humaine, du fait de son rôle dans le contrôle de l'équilibre locomoteur. Les premières applications sur des crânes d'Australopithécinés (travaux de Zonneweld, Wind, Tobias, Spoor) ont permis de constater la similarité topologique de leurs canaux semi-circulaires avec ceux des Paninés (Pan, Gorilla), alors que l'architectonique de la base du crâne correspond à un port de tête en équilibre bipède permanent. La comparaison avec des espèces fossiles du genre Homo a montré une différence topologique se traduisant par une ouverture de l'angle formé entre le canal latéral et le canal postérieur. Le port de tête des espèces du genre Homo correspond à une architectonique basi-crânienne différente des Australopithécinés, alors que les deux genres ont une dynamique posturale en bipédie permanente. Ils divergent de la conformation ancestrale commune à Gorilla, Pan et Pongo, par une plus grande plicature du chondrocrâne à hauteur de la SSO. Nous avons montré que l'origine de cette flexion est liée à des phénomènes de tensions et d'élongations de la gouttière neurale (Dambricourt Malassé 1988, 2006). Ces cinétiques entraînent le basi-occipital et les capsules otiques vers le bas et l'avant. Nous avons supposé que la topologie des canaux semi-circulaires se modifie entre les Paninés et l'homme au cours de cette flexion (Dambricourt Malassé, Martin, de Kerviler 2000). Pour le vérifier, nous avons scanné un crâne sec d'un fœtus anencéphale dépourvu de flexion, en le comparant à un fœtus normal de même longueur cranio-faciale, âgé de 31 semaines (collections du Musée de l'Homme). La position des capsules otiques, l'orientation des canaux semi-circulaires et de la cochlée, montrent une désorganisation se traduisant par des déplacements, des pivotements et des retournements des tissus. La comparaison de ces données métriques avec le fœtus de référence, apporte des éléments de réflexion sur les paramètres contrôlant l'organisation topologique de la base du crâne lors de l'embryogenèse. Elle permet d'aborder l'origine des équilibres locomoteurs bipèdes permanents sous l'angle encore peu exploré de la paléo-embryologie
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00342494
Contributor : Anne-Lise Millan-Brun <>
Submitted on : Thursday, November 27, 2008 - 3:32:09 PM
Last modification on : Thursday, May 28, 2020 - 9:46:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00342494, version 1

Collections

Citation

Anne Dambricourt Malassé, Fabienne Lallouet. Etude au scanner des canaux semi-circulaires d'un crâne sec d'anencéphale dépourvu de flexion sphéno-occipitale ; implications pour l'interprétation paléo-embryologique des hominidés fossiles. Biométrie Humaine et Anthropologie - revue de la Société de biométrie humaine, SBH Société de Biométrie Humaine, Paris, 2009, pp.1. ⟨halshs-00342494⟩

Share

Metrics

Record views

267