Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Contacts, échanges, créolisations : le cas du capverdien

Résumé : Les découvreurs portugais ont emporté dans leurs vaisseaux leur langue romane et l'ont fait voyager des côtes ibériques aux plus lointains océans. Mais l'idiome lusitanien, au contact des peuples et des habitudes rencontrés, s'est modifié, métissé et renouvelé. Les créoles modernes à base portugaise sont une conséquence (parmi d'autres) vivante et chatoyante des multiples échanges que le peuple portugais sut tisser avec les autres régions du monde. Le cas cap-verdien sera ici privilégié pour illustrer le phénomène de la créolisation dans l'univers lusophone, son intérêt linguistique et historique et la question de la prise en compte du fait créole dans le cadre scolaire et institutionnel des sociétés concernées.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00341593
Contributor : Nicolas Quint <>
Submitted on : Tuesday, November 25, 2008 - 3:18:52 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 4:04:41 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00341593, version 1

Citation

Nicolas Quint. Contacts, échanges, créolisations : le cas du capverdien. Les Langues néo-latines : revue de langues vivantes romanes, Société des Langues Néo-Latines, Association des Enseignants de Langues Vivantes Romanes, 2002, Mars (320), pp.63-80. ⟨halshs-00341593⟩

Share

Metrics

Record views

186