Le chemin vers la vérité et la liberté. Notes sur L'essence de la foi selon Luther de Feuerbach.

Résumé : Cet article présente L'essence de la foi selon Luther (1844), texte par lequel Feuerbach clôt l'une des périodes les plus productives de sa pensée. Si la critique des théologiens et les circonstances politiques expliquent que Feuerbach se tourne vers l'étude de Luther, il n'en demeure pas moins que son importance tient au dialogue avec celui qu'il appelle le « premier homme » : pour Feuerbach lisant Luther, Dieu qui est pour l'homme se supprime comme Dieu en soi en devenant sensible dans le Christ et, compris comme amour, manifeste la complémentarité de l'amour de soi et de l'amour d'autrui. C'est ainsi que confronté à la vérité ; liberté, Feuerbach opère la synthèse de son matérialisme sensualiste et de sa réduction anthropologique de l'essence de Dieu à l'essence de l'homme.
keyword : Feuerbach Luther
Type de document :
Article dans une revue
Revue Germanique Internationale, CNRS UMR 8547 Pays germaniques : transferts culturels, 2008, 8 (N° spécial : "Théologies politiques du Vormärz. De la doctrine à l'action"), pp. 111-127. 〈10.4000/rgi.378〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00340689
Contributeur : Florence Thill <>
Soumis le : vendredi 21 novembre 2008 - 16:13:13
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:40:52

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Christian Berner. Le chemin vers la vérité et la liberté. Notes sur L'essence de la foi selon Luther de Feuerbach.. Revue Germanique Internationale, CNRS UMR 8547 Pays germaniques : transferts culturels, 2008, 8 (N° spécial : "Théologies politiques du Vormärz. De la doctrine à l'action"), pp. 111-127. 〈10.4000/rgi.378〉. 〈halshs-00340689〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

205