« La madâfa à Raqqa : mutation d'un lieu de sociabilité tribale en attribut de notabilité citadine ».

Résumé : La madâfa est une institution d'hospitalité bédouine par laquelle la bourgade de Raqqa s'est structurée socialement et matériellement au début du XXème siècle. Son histoire permet de suivre les mutations sociales et politiques d'une ville devenue centre administratif du front pionnier de Syrie. Symbole d'un ordre tribal honni dans les années soixante, elle est parvenue à se maintenir au prix de l'abandon de ses fonctions politiques. Devenue attribut de notabilité citadine, elle est appropriée sous la forme d'appartement par des groupes enrichis, jadis exclus de son univers symbolique.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00339835
Contributeur : Myriam Ababsa <>
Soumis le : mercredi 19 novembre 2008 - 10:41:24
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:22:19
Document(s) archivé(s) le : mardi 9 octobre 2012 - 15:36:04

Fichier

madafa-Raqqa-Ababsa-2001.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00339835, version 1

Collections

Citation

Myriam Ababsa. « La madâfa à Raqqa : mutation d'un lieu de sociabilité tribale en attribut de notabilité citadine ».. Géographie et cultures, L'Harmattan, 2001, pp.17-36. ⟨halshs-00339835⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

827

Téléchargements de fichiers

740