La notion de langue maternelle et son apparition au Moyen Age

Résumé : La dénomination de « langue maternelle » (lingua materna) n'est pas attestée par la documentation en Occident avant le XIIe siècle. Antérieurement à cette époque, la langue première est qualifiée de diverses manières (lingua propria, nativa, sua, patria). On doit donc se demander pourquoi les auteurs du XIIe siècle adoptent et même privilégient rapidement cette appellation de “langue maternelle”, et ce d'autant plus qu'elle surgit de façon quasi concomitante dans toute l'Europe médiolatine
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00338795
Contributor : Elisabeth Lazcano <>
Submitted on : Friday, November 14, 2008 - 2:08:29 PM
Last modification on : Friday, February 8, 2019 - 4:48:05 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00338795, version 1

Collections

Citation

Anne Grondeux. La notion de langue maternelle et son apparition au Moyen Age. Peter Von Moos. Zwischen Babel und Pfingsten / Entre Babel et Pentecôte, Lit Verlag, pp.339-356, 2008. ⟨halshs-00338795⟩

Share

Metrics

Record views

318