Orphée et les instruments de musique dans l'Occident moderne

Résumé : L'instrumentarium lié au mythe d'Orphée est d'une grande variété. Les représentations figurées de ce héros montrent qu'il joue tour à tour de la lyre à l'Antique, mais aussi à partir de la Renaissance, de la lira da braccio, ou encore du violon ou du luth. Plusieurs instruments disposent d'autre part d'une dénomination se référant au héros : par exemple l'Orphica ou petit piano portatif, mis au point en 1795 par Röllig à Vienne. Les mythes d'Orphée et d'Arion convergent aussi dans un instrument à cordes pincées de la fin de la Renaissance, l'Orpharion. De même les mythes d'Orphée et d'Amphion se rejoignent dans l'Orphéon, ou petite vielle à clavier attribuée à François Cusinié (milieu du XVIIIe siècle). Enfin le mythe d'Orphée a bien sûr inspiré de nombreux décors de clavecins.
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00296653
Contributeur : Florence Gétreau <>
Soumis le : mardi 15 juillet 2008 - 00:31:18
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:02

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00296653, version 1

Collections

Citation

Florence Gétreau. Orphée et les instruments de musique dans l'Occident moderne. Catherine Camboulives et Michèle Lavallée. Les métamorphoses d'Orphée, Snoeck-Ducaju & Zoon, pp.95-103, 1995. ⟨halshs-00296653⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

485