Montréal, l'île laboratoire. Les politiques publiques à l'épreuve du bien commun urbain

Résumé : A Montréal, la récente loi provinciale de réorganisation municipale a donné naissance à une nouvelle administration fusionnant à l'échelle de l'île (et non de la métropole) une trentaine de municipalités de composition et d'histoire fort disparates. La genèse de cette réforme offre un cas d'étude privilégié pour observer l'influence des enjeux urbains sur le système politique dans son ensemble. L'enquête semble en effet montrer qu'aux différents stades d'avancement de la réforme (conception, transition, élections, mise en oeuvre), Montréal a fonctionné comme un laboratoire politique de redéfinition des compétences et des responsabilités entre le niveau municipal et le niveau provincial. On cherchera à discuter pour principale hypothèse que l'affirmation de ce bien commun urbain illustre un processus politique relativement inédit en matière de politiques publiques, processus au cours duquel la culture politique des élites montréalaises a dessiné les nouveaux contours du pouvoir d'agglomération au Québec.
Type de document :
Article dans une revue
Canadian Journal of Urban Research / Revue Canadienne de Recherche Urbaine (Canada), 2003, 12, pp.35-57
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00291485
Contributeur : Alain Faure <>
Soumis le : vendredi 27 juin 2008 - 11:26:52
Dernière modification le : mardi 13 mars 2018 - 16:40:04

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00291485, version 1

Collections

UGA

Citation

Alain Faure. Montréal, l'île laboratoire. Les politiques publiques à l'épreuve du bien commun urbain. Canadian Journal of Urban Research / Revue Canadienne de Recherche Urbaine (Canada), 2003, 12, pp.35-57. 〈halshs-00291485〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

358