Détermination de la responsabilité civile du commissaire aux comptes : Note sous Cour de cassation (com.) 24 septembre 2003 M. Clément Joly c/ Caisse régionale de Crédit agricole mutuel de la Touraine et du Poitou (CRCAM 37-86)

Thierry Granier 1, *
* Corresponding author
Résumé : Cette publication est un commentaire de l'arrêt : Cour de cassation (com.) 24 septembre 2003 M. Clément Joly c/ Caisse régionale de Crédit agricole mutuel de la Touraine et du Poitou (CRCAM 37-86) Si les négligences d'un commissaire aux comptes ont pu faire croire à la solvabilité d'une société lui permettant ainsi d'obtenir un crédit bancaire, les cautions couvrant ce crédit sont admises à rechercher la responsabilité du contrôleur légal. En effet, le lien de causalité entre la faute du professionnel et le préjudice subi par la caution est établi dans la mesure où on peut considérer que cette dernière a perdu une chance de ne pas avoir à s'obliger.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00288544
Contributor : Colette Gedoux <>
Submitted on : Tuesday, June 17, 2008 - 2:36:25 PM
Last modification on : Wednesday, June 26, 2019 - 3:13:15 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00288544, version 1

Collections

Citation

Thierry Granier. Détermination de la responsabilité civile du commissaire aux comptes : Note sous Cour de cassation (com.) 24 septembre 2003 M. Clément Joly c/ Caisse régionale de Crédit agricole mutuel de la Touraine et du Poitou (CRCAM 37-86). Revue des Sociétés, Dalloz, 2004, pp.379-385. ⟨halshs-00288544⟩

Share

Metrics

Record views

222