Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Avalanches et territoires touristiques de montagne : pour une prise en compte des facteurs actifs de vulnérabilité propres aux modalités de réponse au problème "risque"

Résumé : Les risques qualifiés de "naturels" sont majoritairement appréhendés sous l'angle de la menace externe. Cette conception du risque est associée à la gestion de type "aléa-centrée". Elle amalgame parfois le traitement de l'aléa (phénomènes naturels) avec ce que recouvre plus largement la gestion du risque. Parce qu'elle entretient une vision extériorisant le risque (Gilbert, 1998), ce type d'approche ne permet pas d'aborder le risque autrement, sous l'angle de la vulnérabilité notamment. Or, loin d'un statut de notion annexe du risque, le paradigme de la vulnérabilité offre aujourd'hui des perspectives analytiques complémentaires. Elle se présente comme une clef de lecture d'interprétation des modalités de prise en compte du risque et permet alors d'alimenter et de renouveler la connaissance du risque sur le plan scientifique, comme opérationnel.
En effet, aborder le risque sous l'angle de la vulnérabilité, c'est considérer la dimension endogène du risque et accepter la pluralité des définitions, selon l'acception passive ou active du terme. La vulnérabilité peut ainsi désigner les éléments et les enjeux passifs menacés, ou bien encore leurs modalités d'exposition. La vulnérabilité dans sa dimension active peut aussi être envisagée sous l'angle des faiblesses et des fragilités des systèmes de réponse au problème "risque" (Thouret et D'Ercole 1996 ; Pigeon, 2005 ; Gilbert 2006). Considéré comme un problème construit collectif (Gilbert, 2003), le risque engendre des modalités de réponse construites, collectivement et qui s'avèrent contingentes de la formulation du problème retenue.
Ce type de démarche suppose néanmoins que l'on accepte d'internaliser le regard en déportant le questionnement sur les pratiques de gestion. L'hypothèse sous-jacente est que les dysfonctionnements, les carences dans la réponse de gestion apportée, sont tout autant porteurs de risque, que l'incertitude traditionnellement pointée et située au niveau des aléas. Nous proposerons, sur la base de travaux empiriques, réalisés dans le domaine de la gestion du risque d'avalanches, une analyse à partir de facteurs actifs de vulnérabilité identifiés dans les modalités de prise en compte de ce risque.
Notre analyse centrée sur la prise en compte du risque, s'intéressera aux modalités pratiques de gestion et aux conditions de mise en œuvre des instruments et outils d'action publique dans ce domaine, que sont : le PPR et les PIDA . Notre propos prend appui sur des analyses de cas menées dans différentes communes supports de stations de sports d'hiver alpines.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00288292
Contributor : Vincent Boudières <>
Submitted on : Monday, June 16, 2008 - 11:49:17 AM
Last modification on : Thursday, June 17, 2021 - 12:06:07 PM
Long-term archiving on: : Friday, May 28, 2010 - 10:27:02 PM

File

Com_2008_Toulouse_facteurs_act...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00288292, version 1

Collections

Citation

Vincent Boudières, Emmanuelle George-Marcelpoil. Avalanches et territoires touristiques de montagne : pour une prise en compte des facteurs actifs de vulnérabilité propres aux modalités de réponse au problème "risque". Vulnérabilités sociales, risques et environnement : comprendre et évaluer, May 2008, Toulouse, France. pp.10. ⟨halshs-00288292⟩

Share

Metrics

Record views

319

Files downloads

165