Emprunt, plagiat, réécriture aux XVe, XVIe, XVIIe siècles : pour un nouvel éclairage sur la pratique des Lettres à la Renaissance

Résumé : Ce recueil traite de la vaste palette des pratiques transtextuelles : échos, reprises d'ordre structurel, emprunts d'idées ou de formulations, transpositions, plagiat. Il engage ainsi une réflexion sur les types de réécriture, les usages de l'emprunt, ses limites selon les genres, ses cheminements et ses fonctions à une époque où l'emprunt est une pratique qui va de soi. Les auteurs s'interrogent sur la paternité et les filiations de l'écriture : Comment les écrivains deviennent-ils des auteurs ? De quels textes tirent-ils leur autorité ? Comment définissent-ils l'écriture autorisée, la leur et celle de ceux qui les inspirent ? À qui peut-on ou doit-on emprunter ? Comment ces emprunts sont-ils signalés ? S'ils ne le sont pas, quelle est leur légitimité ? À partir de quand y a-t-il plagiat ? Que cache l'anonymat et les noms de plume ? La propriété littéraire existe-t-elle ?
Document type :
Books
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00287171
Contributor : Ihpc Hal <>
Submitted on : Wednesday, June 11, 2008 - 10:29:08 AM
Last modification on : Wednesday, October 31, 2018 - 12:24:18 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00287171, version 1

Citation

Christian Jérémie. Emprunt, plagiat, réécriture aux XVe, XVIe, XVIIe siècles : pour un nouvel éclairage sur la pratique des Lettres à la Renaissance. Vénuat, Monique;Couton, Marie;Fernandes, Isabelle;. Presses universitaires Blaise Pascal, pp.472, 2006, Collection CERHAC. ⟨halshs-00287171⟩

Share

Metrics

Record views

299