Le beau et le vrai : à propos de "La Vie des abeilles" de Maeterlinck.

Résumé : La vie des abeilles de Maeterlinck est un ouvrage à la fois scientifique et littéraire, non pas parce qu'il appartiendrait à la science par son exactitude et à la littérature par son style, mais en ce qu'il invite à penser l'unité des deux domaines. Les aspects littéraires de l'ouvrage (beauté de l'écriture, usage des images, de l'analogie, etc.) ne sont pas des accessoires, mais des outils indispensables à l'élaboration d'un authentique savoir sur les abeilles, c'est-à-dire un savoir qui reconnaît la part d'inconnu et le mystère qui subsistent en dépit de toutes les explications physiques et mécaniques que l'on peut par ailleurs donner des phénomènes observés. Etre scientifique, dans cette perspective, c'est-à-dire donner à connaître, c'est donc être littéraire. Cette conception de la science repose en dernière instance sur une conception philosophique de l'univers comme un tout où toutes choses sont reliées, unies, par des relations d'analogies, ce qui fonde et justifie l'emploi d'un style symboliste.
Type de document :
Article dans une revue
Methodos : savoirs et textes, Savoirs textes langage - UMR 8163, 2006, 6 ("Science et littérature"), 〈10.4000/methodos.491〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00276133
Contributeur : Florence Thill <>
Soumis le : lundi 28 avril 2008 - 15:08:08
Dernière modification le : mardi 17 juillet 2018 - 15:49:35

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Létitia Mouze. Le beau et le vrai : à propos de "La Vie des abeilles" de Maeterlinck.. Methodos : savoirs et textes, Savoirs textes langage - UMR 8163, 2006, 6 ("Science et littérature"), 〈10.4000/methodos.491〉. 〈halshs-00276133〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

233