La crise ? Quelle crise ? : Dynamiques européennes de gestion des crises

Résumé : Les clivages bureaucratiques et organisationnels sont multiples et très largement moteurs des initiatives européennes de gestion de crises. L'intervention de l'Union sur la scène internationale n'est pas seulement et pas nécessairement dictée par l'impulsion des « décideurs » politiques, même si ces derniers pèsent également et parfois de manière puissante dans le processus décisionnel. L'intervention de L'Union européenne n'est pas non plus une réaction à une « crise », qui serait clairement identifiée comme telle, et dont l'émergence suffirait à activer les dispositifs européens de gestion de crise. Ce que montre l'observation, c'est que la notion même de « crise » est finalement très accessoire dans l'opérationnalisation des instruments de gestion de crise. Ce n'est pas parce qu'il y a une crise qu'il est nécessaire d'intervenir et lorsque l'on intervient il n'y a pas nécessairement de crise (quand bien même pourrait-on définir « objectivement » ce que serait une crise). La « crise » est une sorte de présupposé tacite qu'il n'est pas nécessaire (et qu'il serait même risqué) d'interroger.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Crises extrêmes. Face aux massacres, aux guerres civiles et aux génocides, La Découverte, pp.270-286, 2006
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00271743
Contributeur : Yves Buchet de Neuilly <>
Soumis le : jeudi 10 avril 2008 - 11:02:40
Dernière modification le : jeudi 10 avril 2008 - 11:14:59
Document(s) archivé(s) le : vendredi 21 mai 2010 - 01:35:28

Fichier

2006_-_Gestion_des_crises.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00271743, version 1

Collections

Citation

Yves Buchet de Neuilly. La crise ? Quelle crise ? : Dynamiques européennes de gestion des crises. Crises extrêmes. Face aux massacres, aux guerres civiles et aux génocides, La Découverte, pp.270-286, 2006. <halshs-00271743>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

295

Téléchargements du document

317