Langage formel, théorie sociologique, méthode d'observation. Quelques impressions sur l'analyse des réseaux sociaux

Résumé : Si l'analyse de réseaux est caractérisée par son interêt pour les relations, alors elle est peu originale, par contre elle l'est en se donnant un langage formel. De même la méthodologie permettant d'enregistrer les particularités des relations, de reconstituer des relations indirectes, de révéler une organisation supra individuelle, ouvre des perspectives nouvelles, échappant aux traitements accumulatifs des attributs individuels. Reste à décider le « degré d'ordre » des observations, notamment pour pouvoir parler de structure. Les apports théoriques concernent des domaines trop hétérogènes pour être présentés. On indique seulement que la sociologie cherche souvent à expliquer des faits relationnels, et que les expliquer par des relations crée une cohérence théorique nouvelle.
Type de document :
Communication dans un congrès
A.Ferrand. Un niveau intermédiaire, les réseaux sociaux, Feb 1987, Paris, France. CESOL, pp.1-10, 1987
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00259383
Contributeur : Alexis Ferrand <>
Soumis le : mercredi 27 février 2008 - 19:21:14
Dernière modification le : jeudi 28 février 2008 - 09:40:13
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 mai 2010 - 23:42:04

Fichier

ferr87NiveauxInter.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00259383, version 1

Collections

Citation

Alexis Ferrand. Langage formel, théorie sociologique, méthode d'observation. Quelques impressions sur l'analyse des réseaux sociaux. A.Ferrand. Un niveau intermédiaire, les réseaux sociaux, Feb 1987, Paris, France. CESOL, pp.1-10, 1987. 〈halshs-00259383〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

528

Téléchargements de fichiers

360