Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Esclaves, pardos et milices au Paraguay (XVIIe-XIXe siècles)

Résumé : Notre hypothèse, établie à partir de quelques sources inédites mais surtout d'une recherche bibliographique est que la région du Paraguay était une marge et une frontière impliquant une militarisation intense et durable de ses habitants. La mobilisation et l'armement des pardos libres puis des esclaves y auraient donc été plus précoces, systématiques et intenses que dans d'autres régions.
Un des impacts de la réitération des conflits sur tous ces fronts, fut la création de villes frontières de mulâtres libres, souvent armés. Leur objectif était de protéger les noyaux de colonisation “espagnole” des avancées portugaises et indiennes. Nous nous attarderons sur ces expériences originales en distinguant l'époque coloniale et le XIXe siècle de l'indépendance (1811-1870).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00257741
Contributor : Capucine Boidin <>
Submitted on : Wednesday, February 20, 2008 - 10:24:34 AM
Last modification on : Tuesday, July 23, 2019 - 4:22:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00257741, version 1

Collections

Citation

Capucine Boidin. Esclaves, pardos et milices au Paraguay (XVIIe-XIXe siècles). Esclaves, pardos et milices au Paraguay (XVIIe-XIXe siècles), Sep 2004, Paris, France. pp.265-278. ⟨halshs-00257741⟩

Share

Metrics

Record views

177