Comment penser la territorialité des politiques publiques ? Retour sur les idées en interaction

Résumé : Dans une première partie, les auteurs présentent en les hiérarchisant les résultats tirés d'une recherche comparative récemment consacrée à la régionalisation des politiques de transports ferroviaires en France. Cette enquête a permis de mettre en évidence l'intervention parfois structurante des élites locales (élus, fonctionnaires, experts...) et des gouvernements locaux (régions, métropoles) dans le travail de formulation et de mise sur agenda des problèmes. Elle a aussi montré que de nouvelles pratiques et de nouvelles représentations du bien commun se dessinaient dans les arènes régionales pour appréhender les enjeux classiques de l'expertise, de la communication, de la concertation et de la compétition politique. Ces stigmates territorialisés de la construction durkheimienne d'une institution intégratrice de substitution (Durkheim 1893) ne sont pas nouveaux en soi, mais le comparatisme sur leur expression régionalisée et métropolitaine révèle des évolutions qui diffèrent, peut-être, des mutations nationales ou transnationales du policy making. Cette hypothèse bute cependant sur des impasses analytiques qui seront évoquées au terme de la présentation des différents résultats. En effet, que la grille de lecture retenue privilégie une entrée par l'histoire, par la gouvernance ou par les valeurs, l'approche cognitive favorise certes des dévoilements sur le rôle des institutions mais elle éclaire insuffisamment certaines des énigmes territoriales que l'enquête a mises à jour.
Dans une seconde partie, les auteurs défendent pour hypothèse que la territorialisation des politiques publiques implique un travail critique sur les outils et sur les concepts d'analyse des politiques publiques. Au terme de l'étude, il est apparu en effet que les six régions étudiées ont franchi l'épreuve du fer avec des singularités territoriales dont les schémas d'analyse traditionnels ont du mal à prendre toute la mesure. Pour reprendre une formule heureuse, la territorialisation des politiques publiques n'est pas complètement « soluble dans le néo-institutionnalisme », elle dessine une évolution des formes de l'action publique où plusieurs inconnues subsistent. Les auteurs suggèrent dans cette seconde partie trois orientations de recherche pour mieux résoudre cette équation cognitive. La première concerne des avancées méthodologiques dans la façon de dévoiler le decision making process des politiques publiques avec un regard plus affûté sur les formes territoriales du réenchantement politique. La deuxième orientation porte sur l'analyse des idées en interaction et la question des fondations démocratiques que ces interactions confortent ou bousculent. La troisième orientation enfin concerne des amendements au schéma des « trois i » (les institutions, les intérêts et les idées) avec l'ajout de deux autres « i », les identités et l'idéologie. Leurs travaux montrent que le processus de territorialisation des politiques publiques préfigure peut-être les temps incertains d'une démocratie différentielle, au sens où l'étude de l'action publique révèle des pratiques et des représentations différentes d'une configuration territoriale à l'autre, autour de l'hypothèse que cette évolution implique de confectionner un cocktail dialectique d'approches cognitives pour en saisir toute la complexité.
Mots-clés : politiques publiques
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [63 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00196557
Contributor : Alain Faure <>
Submitted on : Thursday, December 13, 2007 - 12:09:10 PM
Last modification on : Thursday, September 27, 2018 - 4:36:02 PM
Long-term archiving on: Monday, April 12, 2010 - 7:17:56 AM

File

FaureGourguesTERRI2.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00196557, version 1

Citation

Alain Faure, Guillaume Gourgues. Comment penser la territorialité des politiques publiques ? Retour sur les idées en interaction. 2ème Congrès International des Associations Francophones de Science Politique, Université de Laval, Québec, Atelier 15 : « Les approches cognitives en science politique », May 2007, Québec, Canada. ⟨halshs-00196557⟩

Share

Metrics

Record views

311

Files downloads

797