Ecrire pour n'avoir plus de visage. Effacement et dédoublement dans l'écriture de Michel Foucault

Résumé : Cet article se propose d'interroger la difficulté qu'il y a à identifier de manière positive les déterminations stylistiques de l'écriture foucaldienne dans la mesure où écrire revient pour lui avant tout à un processus d'élision du sujet écrivant qui s'effectue paradoxalement sous la condition de la démultiplication de ses visages. Nous montrons notamment que ces figures corrélatives de l'effacement et du dédoublement, dont Foucault a découvert les potentialités critiques dans une certaine expérience littéraire (celle qui s'ordonne autour des œuvres de Blanchot et de Klossowski), ne font pas seulement chez lui l'objet d'un repérage thématique propre à une pensée de l'écriture ; elles sont également mobilisées au titre de schèmes opératoires au niveau même de l'écriture de la pensée.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00196117
Contributor : Florence Thill <>
Submitted on : Wednesday, December 12, 2007 - 11:20:56 AM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:34:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00196117, version 1

Collections

Citation

Philippe Sabot. Ecrire pour n'avoir plus de visage. Effacement et dédoublement dans l'écriture de Michel Foucault. Le style des philosophes., Presses Universitaires de Dijon, p. 327-335., 2007, « Cahiers de la MSH Ledoux ». ⟨halshs-00196117⟩

Share

Metrics

Record views

274