Public de l'œuvre, œuvre du public ?

Résumé : Le public, ce n'est pas l'audience, une addition de chiffres de fréquentation. C'est ce qui fait que l'œuvre est œuvre, parce qu'elle est œuvre pour les autres. Ainsi compris, le public ne peut se réduire à être le repoussoir dont la création devrait indéfiniment se libérer, il est une fiction fondatrice, qui a toujours été au cœur du processus créateur. Il est aussi, pour un sociologue qui s'intéresserait aussi (ou enfin...) à l'objet de la musique, ce qui permet de proposer de celle-ci une analyse pragmatique, à travers ses effets au sens fort : ce qu'elle fait et fait faire, et ce que son usage lui fait et lui fait faire. Ou la musique comme somme des procédures et des dispositifs inventés pour rendre présent un public à l'œuvre... Non pas autour d'elle : en elle.
Type de document :
Article dans une revue
L'Inouï. Revue de l'Ircam, 2005, pp.64-68
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00193237
Contributeur : Claire Sécail <>
Soumis le : lundi 3 décembre 2007 - 09:14:37
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 15:56:15
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 05:47:01

Fichier

Hennion2005OeuvrePublic.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00193237, version 1

Citation

Antoine Hennion. Public de l'œuvre, œuvre du public ?. L'Inouï. Revue de l'Ircam, 2005, pp.64-68. 〈halshs-00193237〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

254

Téléchargements de fichiers

456