L. , Alors que la société bourgeoise a disqualifié la nation, il fragmente la langue consensuelle par l'affirmation d'une « sociologie des langages » où la représentation réaliste de la parole, et tout particulièrement populaire, occupe une place centrale grâce au dialogue. Le discours revient à l'histoire. Le réalisme linguistique s'impose dans le déploiement imaginaire de la division des langages, la redistribution fictionnelle des sociolectes à l'encontre du discours du juste milieu, de la médiocrité régnante. Les discours finissaient par s, ses romans sont avant tout d'ordre philologique

, Un vrai héros condillacien prend figure avec Fabrice dans La Chartreuse de Parme. Mais l'obscurcissement des mots est tel, l'opinion à ce point manipulée que le romancier doit d'abord résister à cette configuration fantastique des mots en renonçant à l'idéal des Lumières par le déploiement d'un style ironique et d'une écriture en mouvement. Face à l'échec d'un certain héritage condillacien -celui des Idéologues à vrai dire -il s'autorise à jouer du dérèglement du langage. Flaubert mène à terme cette entreprise distinctive en partant du constat d'un langage « démocratique, Ainsi tout se joue alors autour de la défaillance du langage, de la dissemblance des sentiments reconnus sous le consensus des expressions « démocratiques

, devient la condition d'une « révolution littéraire » qui concrétise à sa manière les potentialités de la Révolution française, donc en achève la modernité. Le tournant kantien vers l'esthétique du sublime avait déjà singulièrement modifié l'idéologie des Lumières. La révolution littéraire rompt avec l'héritage des Lumières, pour mieux préserver la modernité critique de la Révolution française. Paradoxalement, il revient peut-être aux antimodernes du 19ème siècle de concrétiser la valeur critique de la Révolution française, Face au triomphe des idées reçues de la société bourgeois, la posture antimoderne, même si elle relève souvent de traits réactionnaires

. S'interrogeant-sur-le-devenir-de-la-révolution-littéraire, Julien Gracq étend sa réflexion à l'histoire dans les termes suivants