Schleiermacher. Communauté, individualité, communication.

Résumé : La pensée de Friedrich Schleiermacher part du souci d'articuler l'exigence d'individualité aux différents ordres de communauté, de l'amitié à la société, à travers la prise en compte systématique de la communication. En présentant sa formation jusqu'aux Discours sur la religion de 1799 et aux Monologues de 1800, l'ouvrage introduit à la problématique centrale de sa philosophie, qui se constitue dans une relation critique aux thématiques de l'Aufklärung, du romantisme et de l'idéalisme allemand.
L'anthropologie des Lumières est remise en question par l'expérience de la religion comme ouverture radicale à l'Univers, « sens et goût de l'infini ». Ce renversement implique également une critique de l'idéalisme naissant, fondant toute pensée sur la conscience de soi, comme du primat romantique de l'esthétique. Schleiermacher entend honorer à la fois la finitude et l'activité humaine comme invention de soi. C'est en pensant ensemble le décentrement du sujet et l'affirmation d'une éthique individuelle que Schleiermacher définit sa position philosophique. Le rôle de la communication est alors central : en reliant le soi aux autres, elle participe directement à la constitution d'une communauté différenciée en elle-même. La transformation des concepts de communauté et de sujet, passés au crible de l'individualité, aboutit à la promotion de la communication comme étant l'un de ses opérateurs essentiels.
Document type :
Books
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00181598
Contributor : Florence Thill <>
Submitted on : Wednesday, October 24, 2007 - 10:25:56 AM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:21:17 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00181598, version 1

Collections

Citation

Denis Thouard. Schleiermacher. Communauté, individualité, communication.. Paris, Librairie philosophique J. Vrin, 282 p., 2007, Bibliothèque d'Histoire de la Philosophie. ⟨halshs-00181598⟩

Share

Metrics

Record views

162