Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L'intrusion des prisons dans le monde carcéral français. Le programme 13000

Résumé : L'univers carcéral constitue un monde fermé qui ne s'ouvre que très rarement aux acteurs de la société civile. De ce point de vue, le programme 13000, qui a confié à des entreprises le soin de concevoir et de gérer de nouveaux établissements pénitentiaires, constitue une intéressante exception. Des acteurs influents de la société civile sont entrés dans les prisons. Pendant plusieurs mois, à la fin des années 1980, des ingénieurs habituellement plongés dans des programmes de travaux publics ont été confrontés à un monde qu'ils ignoraient totalement. Ils l'ont exploré, analysé sous toutes ses coutures, avec pour objectif explicite de proposer sinon un nouveau modèle, du moins de nouvelles solutions. Pour éclairer, ne serait-ce que partiellement, la nature des rapports entre prisons et sociétés et pour rendre compte de certains aspects de l'état de la critique sociale et des projets qu'elle est susceptible de nourrir, le sociologue ne peut rêver de circonstances plus favorables : la rencontre entre le monde des entreprises et le monde pénitentiaire a en effet suscité un travail de réflexion et d'analyse inhabituel ; les demandes adressées aux entreprises ont conduit ces dernières à élaborer des projets qui tiennent compte à la fois des exigences imposées, des réalités qu'ils ont observées et de leurs propres conceptions de l'univers carcéral. C'est à la description et à l'analyse du contenu de ces projets que ce chapitre est consacré. Nous essayons de montrer que la mise en chantier de prisons privées a été l'occasion d'un travail politique qui a rendu plus explicites et plus contraignantes, y compris dans la gestion quotidienne, les missions assignées à la détention et a conduit les entreprises à imaginer un modèle alternatif dont certains éléments ont été mis en place. Ce modèle présente une figure du détenu qui n'est pas sans rapport avec celle que le marché propose à ses agents. Que ce modèle ait eu une forte dimension utopique et imaginaire, n'est pas douteux. Que sa mise en œuvre ait donné lieu à de nombreux compromis et que les anciennes pratiques aient bien vite repris le dessus, voilà qui n'est guère contestable. Un bilan devrait être fait (El Ouarzazi, 2003). Dans ce texte, nous laissons de côté ces interrogations pour nous focaliser sur le contenu du modèle lui-même. Il met en valeur le caractère central d'une conception nouvelle de l'individu et de sa place dans la société. Du même coup il tisse des solidarités et des similitudes inattendues entre des institutions que tout semblait séparer et montre comment l'anthropologie sur laquelle se fondent les marchés économiques pénètre d'autres sphères.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00174701
Contributor : Madeleine Akrich Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, September 25, 2007 - 9:58:50 AM
Last modification on : Wednesday, November 17, 2021 - 12:33:10 PM
Long-term archiving on: : Friday, April 9, 2010 - 2:48:10 AM

File

PrisonsAkrichCallon04.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00174701, version 1

Citation

Madeleine Akrich, Michel Callon. L'intrusion des prisons dans le monde carcéral français. Le programme 13000. Philippe Artières & Pierre Lascoumes. Gouverner, enfermer. La prison modèle indépassable?, Presses de la Fondation des Sciences Politiques, pp.295-319, 2004. ⟨halshs-00174701⟩

Share

Metrics

Record views

341

Files downloads

3013