Morphologie constructionnelle et traitement automatique des langues : le projet MORTAL

Résumé : L'article s'intéresse à la connexion entre la morphologie constructionnelle et le traitement automatique des langues (désormais, TAL), domaine dont la visée n'est pas théorique mais applicative.
Contrairement à Fradin (1994a) auquel nous renvoyons et que nous utiliserons à l'occasion, notre contribution ne se veut toutefois pas seulement théorique. En effet, même si, dans la première section, nous présenterons rapidement chaque discipline en enchaînant par un bref état des lieux sur les relations qu'entretiennent la morphologie constructionnelle et le TAL, nous consacrerons la deuxième section de cet article à un projet en cours de construction de bases de données constructionnelles pour le TAL. Après avoir présenté rapidement ce projet, nommé « MorTAL », nous exposerons quelques-uns des bénéfices que le TAL peut en tirer en nous focalisant sur deux domaines d'application du TAL : la recherche d'information et la fouille de textes.
Type de document :
Article dans une revue
Lexique, Presses Universitaires du Septentrion, 2004, pp.199-229
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00157544
Contributeur : Fiammetta Namer <>
Soumis le : mardi 26 juin 2007 - 14:44:29
Dernière modification le : vendredi 20 juillet 2018 - 12:29:04

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00157544, version 1

Citation

Georgette Dal, Nabil Hathout, Fiammetta Namer. Morphologie constructionnelle et traitement automatique des langues : le projet MORTAL. Lexique, Presses Universitaires du Septentrion, 2004, pp.199-229. 〈halshs-00157544〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

327