Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La consécration internationale d'un pis-aller : une genèse des politiques de "réconciliation"

Résumé : Les " commissions de vérité et de réconciliation " sont devenues, depuis les premières expériences des années 1980 dans le cône sud latino-américain jusqu'à l'aboutissement sud-africain en 1995, et ses échos dans de nombreux pays, une composante fréquente des politiques de sortie de la répression autoritaire. Ce succès ne s'explique pas seulement par le succès ou la force de conviction du modèle, et d'autant moins que celui-ci avait valeur de pis-aller, faute de poursuites pénales, dans les situations de transition vers la démocratie qui ont permis sa consécration internationale. Ce succès s'explique aussi par la constitution d'un réseau d'experts des politiques de sortie de la violence politique, ainsi que par les résonances du modèle dans les pays qui forgent les politiques internationales, dans un contexte qui voit le développement de politiques de justice a priori moins étatisées, moins formelles, davantage construites sur le principe du dialogue et la prise en compte de la victime.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00151062
Contributor : Sandrine Lefranc Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, June 1, 2007 - 3:16:20 PM
Last modification on : Thursday, October 21, 2021 - 3:16:25 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00151062, version 1

Citation

Sandrine Lefranc, Georges Mink, Laure Neumayer. La consécration internationale d'un pis-aller : une genèse des politiques de "réconciliation". L'Europe et ses passés douloureux, La Découverte, pp.233-246, 2007, Recherches. ⟨halshs-00151062⟩

Share

Metrics

Record views

332