Le darwinisme de Flaubert

Résumé : Romancier en étroit contact avec les travaux et les avancées scientifiques de son temps, Gustave Flaubert ne pouvait manquer de croiser Charles Darwin sur sa route, intellectuellement s'entend. Pour qu'on puisse en apprécier l'exacte portée, cette rencontre devra être replacée dans un contexte qui est celui des connaissances de l'écrivain, de la manière et de l'époque auxquelles il les acquiert. En effet, si sa formation intellectuelle prédisposait Flaubert à accueillir favorablement la théorie du naturaliste, elle ne s'est pas présentée à lui vierge de tout présupposé, mais au travers de différents filtres au nombre desquels on trouve Spinoza, Haeckel et Spencer. Après avoir éclairci les relations complexes qui s'établissent entre ces divers relais, on pourra montrer que l'usage que fait Flaubert du terme « race » se construit à distance des débats idéologiques contemporains suscités par la question de l'évolution, débats que l'écrivain connaissait pourtant bien.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Sarga Moussa. L'idée de "race" dans les sciences humaines et la littérature (XVIIIe et XIXe siècles), L'Harmattan, pp.283-297, 2003, Histoire des sciences humaines
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00149841
Contributeur : Stéphanie Dord-Crouslé <>
Soumis le : vendredi 21 mars 2008 - 16:37:35
Dernière modification le : dimanche 15 octobre 2017 - 22:44:02
Document(s) archivé(s) le : lundi 27 juin 2011 - 16:05:30

Fichiers

Le_darwinisme_de_Flaubert_-_ne...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00149841, version 1

Citation

Stéphanie Dord-Crouslé. Le darwinisme de Flaubert. Sarga Moussa. L'idée de "race" dans les sciences humaines et la littérature (XVIIIe et XIXe siècles), L'Harmattan, pp.283-297, 2003, Histoire des sciences humaines. 〈halshs-00149841〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

364

Téléchargements du document

244