Bouvard et Pécuchet de Flaubert, une « encyclopédie critique en farce »

Résumé : Alors qu'il pourrait sembler procéder du mouvement de vulgarisation scientifique qui prend son essor dans les années 1850, Bouvard et Pécuchet, roman pourtant encyclopédique, s'en démarque clairement. Dans cette œuvre posthume et inachevée, le but visé par Flaubert n'est sûrement pas de prôner la diffusion d'une science utile à tous. Il ambitionne de construire une fiction qui rende compte des aspects opposés de la science: idéal intellectuel à atteindre et aspiration constitutive de l'esprit humain, elle se voit dégradée et pervertie par des pratiques inadaptées qui la redéfinissent en «savoirs», catégorie au sein de laquelle voisinent aussi bien la métaphysique que la chimie ou la gymnastique. Combinant ces postulations inverses et soulignant leurs vertus comiques, Flaubert produit alors une critique épistémologique des savoirs sous forme d'«encyclopédie en farce», fondée sur le principe de l'«exposition» (tout montrer) non conclusive (sans juger).
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Belin, pp.139, 2000, Lettres Belin Sup, Marie-Christine Bellosta
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00149828
Contributeur : Stéphanie Dord-Crouslé <>
Soumis le : lundi 28 mai 2007 - 17:10:09
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:06

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00149828, version 1

Collections

Citation

Stéphanie Dord-Crouslé. Bouvard et Pécuchet de Flaubert, une « encyclopédie critique en farce ». Belin, pp.139, 2000, Lettres Belin Sup, Marie-Christine Bellosta. 〈halshs-00149828〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

697