De la contorsion dans l'espace public au déni de la personne ou comment se débarrasser proprement des sans-logis

Résumé : Cette communication propose de réfléchir au sens de la généralisation de la mise en place des dispositifs anti-indésirables dans l'espace public (RATP, SNCF, Grand-Lyon...). Un rapide parcours de l'évolution du mobilier design sera l'occasion de mesurer cette tendance qui cache derrière l'alibi du design une logique implacable de mise à l'écart des plus démunis. Alors qu'une des missions de l'objet du design est de rendre plus beau et plus confortable, la créativité des designers se porte sur un objet limité dans ses fonctions : ne pas pouvoir s'allonger dans l'espace public. Quel sens donner à cette volonté de refuser le repos ? L'espace public n'a-t-il jamais appartenu à tous ? Un regard anthropologique sur la question de l'exclusion nous apporte-t-il des perspectives intelligibles ?
Type de document :
Communication dans un congrès
De l'effacement de la personne. Rencontres Thomas More du 24 et 25 mars 2007., Mar 2007, L'arbresle, Couvent de la Tourette, France. 2007
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00141918
Contributeur : Noël Jouenne <>
Soumis le : lundi 16 avril 2007 - 17:11:24
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:14:36
Document(s) archivé(s) le : mercredi 7 avril 2010 - 03:20:19

Fichier

jouenne_tourette.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00141918, version 1

Collections

Citation

Noël Jouenne. De la contorsion dans l'espace public au déni de la personne ou comment se débarrasser proprement des sans-logis. De l'effacement de la personne. Rencontres Thomas More du 24 et 25 mars 2007., Mar 2007, L'arbresle, Couvent de la Tourette, France. 2007. 〈halshs-00141918〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

534

Téléchargements de fichiers

508