Un cabinet d'instruments pour l'instruction publique : faillite du projet, ouverture du débat

Résumé : Par décret, en novembre 1793, la Garde nationale créait à Paris un Institut national de musique et lui adjoignait une bibliothèque et un cabinet d'instruments "antiques, étrangers et à nos usages". Composé grâce aux saisies opérées chez les émigrés et condamnés, ce cabinet ne survécut pas à 1816. Les raisons de cet échec sont étudiées ici et montrent combien les musiciens du Conservatoire de Paris eurent de difficulté à concilier mémoire et pédagogie, héritage et outil de travail. Ce n'est que sous le Second Empire que ressurgira un projet patrimonial viable.
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00140685
Contributeur : Florence Gétreau <>
Soumis le : lundi 4 juillet 2016 - 15:38:16
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:02
Archivage à long terme le : mercredi 5 octobre 2016 - 10:35:53

Fichier

1996_GetreauCabinetd'instrumen...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00140685, version 1

Collections

Citation

Florence Gétreau. Un cabinet d'instruments pour l'instruction publique : faillite du projet, ouverture du débat. Anne Bongrain, Yves Gérard, assistés de Marie-Hélène Coudroy-Saghai. Le Conservatoire de Paris : des Menus-Plaisirs à la Cité de la Musique, Copyright Éditions Buchet Chastel, Pierre Zech Editeur, pp.133-150., 1996, Classique Histoire, 2702016537. ⟨halshs-00140685⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

206

Téléchargements de fichiers

79