Deux fantassins de la Grande Guerre : Louis Barthas et Dominik Richert

Résumé : Très proches, les récits de Dominik Richert, de l'armée allemande, et de Louis Barthas, de l'armée française, sont considérés par les historiens comme des "documents exceptionnels". Les deux hommes appartenaient au milieu rural. Leur texte fait apparaître le sens du concret, de la souffrance humaine et animale, du gâchis. Curieux de tout, ils découvrent paysages, activités, coutumes des contrées où la guerre les conduit. Leur talent aurait pu rester inconnu car ils n'avaient pas rédigé en vue de l'édition. Ils sont morts avant la publication de leur manuscrit par des historiens. Pacifistes, antimilitaristes, ils témoignent du souci constant de voir la fin de la grande tuerie,pour retrouver la paix et la vie civile dans leur village d'Alsace ou de Languedoc. Ils expriment leur mépris pour les patriotards de l'arrière. Ils montrent comment le sentiment de révolte était comprimé par la contrainte implacable du temps de guerre et, en même temps, par le sens du devoir envers le petit groupe de camarades.
Type de document :
Communication dans un congrès
2002, Université Paul Valéry, Montpellier, pp.339-364, 2002
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00139235
Contributeur : Rémy Cazals <>
Soumis le : jeudi 29 mars 2007 - 22:55:50
Dernière modification le : vendredi 30 mars 2007 - 12:31:20
Document(s) archivé(s) le : samedi 14 mai 2011 - 03:28:38

Fichiers

richert2.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00139235, version 1

Collections

Citation

Rémy Cazals. Deux fantassins de la Grande Guerre : Louis Barthas et Dominik Richert. 2002, Université Paul Valéry, Montpellier, pp.339-364, 2002. <halshs-00139235>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

170

Téléchargements du document

863