Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Toutes les phrases sont-elles binaires ? Exemple de la phrase averbale existentielle

Résumé : L'objet de cet article est d'examiner l'hypothèse selon laquelle la phrase a besoin, pour se constituer, du déséquilibre instauré par la binarité. Celle-ci correspond à la présence de deux éléments qui jouent un rôle (syntaxique ou énonciatif) différent au sein de la phrase. La phrase averbale existentielle, dépourvue de sujet :
(1) Pas un bruit.
(2) Hier, confessions.
se caractérise par l'absence de la binarité sujet-prédicat. On constate alors qu'une autre relation se met souvent en place, difficile à cerner sur le plan syntaxique, mais manifeste sur le plan énonciatif, soit qu'elle corresponde au couple thème –rhème (2), soit au couple rhème propre-reste du rhème (Combettes B., 1991 : “Hiérarchie et dépendance au niveau «informationnel»” : la perspective fonctionnelle de la phrase, L'Information grammaticale, 50, p. 48-51) : ces différents schémas montrent que c'est la binarité qui est essentielle. Il apparaît ainsi que la phrase, pour se constituer, a besoin, le plus souvent, du déséquilibre instauré par la binarité. Un terme seul compose rarement une phrase.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00138469
Contributor : Florence Lefeuvre <>
Submitted on : Monday, March 26, 2007 - 2:59:54 PM
Last modification on : Monday, September 21, 2020 - 5:45:44 PM
Long-term archiving on: : Saturday, May 14, 2011 - 3:24:00 AM

Files

PAexistbinariteFL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00138469, version 1

Collections

Citation

Florence Lefeuvre. Toutes les phrases sont-elles binaires ? Exemple de la phrase averbale existentielle. Le Français Moderne - Revue de linguistique Française, CILF (conseil international de la langue française), 2000, LXVIII, n°2 (LXVIII, n°2), pp.191-201. ⟨halshs-00138469⟩

Share

Metrics

Record views

305

Files downloads

788