Les systèmes hypothétiques en law de l'arabe classique

Résumé : On enseigne dans les classes que les systèmes hypothétiques en law, marque de l'irréel, ont essentiellement la forme law fa‘ala (la) (mâ) fa‘ala. En arabe coranique, l'apodose est bien fa‘ala, presque toujours précédé de la-, à la forme positive, et mâ fa‘ala, jamais précédé de la-, à la forme négative, ce qui conduit à une hypothèse : mâ fa‘ala est la négation de la-fa‘ala ; c'est la possible suppression de la- qui explique, entre autres, l'introduction ultérieure de lam yaf‘al comme forme négative de l'apodose ; quant à la-mâ fa‘ala, c'est tout à la fois une reconstruction analogique et une hypercorrection. En revanche, on trouve dans la protase fa‘ala, yaf‘alu et kâna yaf‘alu, mais jamais kâna fa‘ala. Cette dissymétrie conduit à une autre hypothèse : la distinction de deux emplois de law, l'un optatif, opposant un présent (law yaf‘alu) et un passé (law kâna yaf‘alu), et l'autre hypothétique (law fa‘ala) neutre entre irréel du présent et irréel du passé. C'est l'emploi optatif, dans le cadre duquel on fait une assertion, qui est à l'origine de l'emploi hypothétique. La situation est exactement inverse en arabe postclassique, représenté ici par le 'ayyuhâ l-walad de Ghazâlî (m. 505/1111) : la protase y a généralement pour forme law fa‘ala, même si la raréfaction de l'opérateur law 'anna entraîne des law kâna, pouvant avoir dans leur champ yaf‘alu/fa‘ala ; en revanche, l'apodose peut aussi avoir la forme, occultée aussi bien par les grammaires arabes qu'arabisantes, (lâ) yaf‘alu, éventuellement précédée de fa-. Enfin, l'arabe moderne de presse généralise ce dernier trait : l'apodose y est connectée à la protase au moyen de fa-'inna(-hu). L'arabe “classique” (i.e. tel qui s'enseigne dans les classes) ne reprend pas toutes les données sur lesquelles il est censément fondé et ignore toutes les évolutions ultérieures, dont certaines, pourtant, fort anciennes.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin d'Etudes Orientales, Institut Français du Proche-Orient (IFPO), 2004, t. LV (2003), pp.265-285
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00132072
Contributeur : Pierre Larcher <>
Soumis le : samedi 3 juillet 2010 - 12:39:05
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 02:26:07
Document(s) archivé(s) le : lundi 4 octobre 2010 - 11:22:51

Fichier

83-LAW-BEO.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00132072, version 1

Collections

Citation

Pierre Larcher. Les systèmes hypothétiques en law de l'arabe classique. Bulletin d'Etudes Orientales, Institut Français du Proche-Orient (IFPO), 2004, t. LV (2003), pp.265-285. 〈halshs-00132072〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

292

Téléchargements de fichiers

614