Les deux visages de la science. Réflexions à partir de l'oeuvre d'Auguste Villiers de l'Isle-Adam.

Résumé : L'œuvre de Villiers de l'Isle-Adam se signale par l'ambivalence qu'elle entretient par rapport à la science. Une certaine fascination pour la démarche scientifique et ses applications techniques va en effet de pair avec des exigences métaphysiques, d'inspiration philosophique et occultiste, qui en limitent la portée, voire en contredisent les valeurs. Le propos de l'article est donc double. Il s'agit d'abord d'évaluer le statut même de l'entreprise scientifique, en tant qu'il fait l'objet, dans les récits de Villiers, d'une appréciation contrastée. Il faut ensuite saisir comment, dans L'Eve future en particulier, les enjeux de la fabrication d'une « Andréide » débordent largement ceux d'une évocation sans distance des possibilités matérielles de l'intelligence technicienne pour concerner non seulement la fonction idéalisante de l'artifice, mais encore les pouvoirs occultes de l'« esprit ».
Type de document :
Article dans une revue
Methodos : savoirs et textes, Savoirs textes langage - UMR 8163, 2006, 6 ("Science et littérature"), article en ligne : http://methodos.revues.org/document507.html. 〈10.4000/methodos.507〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00129450
Contributeur : Florence Thill <>
Soumis le : mercredi 7 février 2007 - 14:53:11
Dernière modification le : mardi 17 juillet 2018 - 15:49:44

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Philippe Sabot. Les deux visages de la science. Réflexions à partir de l'oeuvre d'Auguste Villiers de l'Isle-Adam.. Methodos : savoirs et textes, Savoirs textes langage - UMR 8163, 2006, 6 ("Science et littérature"), article en ligne : http://methodos.revues.org/document507.html. 〈10.4000/methodos.507〉. 〈halshs-00129450〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

217