Processus de clarification de la référence dans le dialogue adulte-enfant

Résumé : Chez l'enfant, l'évolution de la maîtrise du langage passe par une étape déclenchante fondamentale qui est celle de la réelle prise en compte de l'interlocuteur, marquée dans la construction des énoncés. A partir du moment où il articule son discours par rapport à la réception qu'en fait l'adulte, l'enfant entre dans la co-énonciation et son langage devient beaucoup plus riche : s'engage alors un travail de référenciation visant à réduire une ambiguïté, compléter, affiner la référence pour se faire comprendre, corriger une représentation erronée de l'adulte. Ceci suppose :
- Que l'enfant soit capable non seulement de construire une représentation mais aussi d'interpréter en retour la justesse de sa réception par l'adulte
- Qu'il puisse articuler sa représentation à celle de l'adulte
- Qu'il mette en jeu un certain nombre de processus linguistiques d'ajustement des deux représentations.
Nous avons analysé le corpus longitudinal d'un enfant francophone filmé en milieu naturel avec comme interlocuteur principal sa mère. L'enfant a entre un an huit mois et trois ans trois mois, il est donc en pleine acquisition du langage. Ses stratégies d'ajustement de la référence en situation d'interlocution (l'écrit n'existe pas encore) participeront largement à un enrichissement de sa maîtrise de la référenciation - ce n'est pas l'adulte qui corrige l'enfant, mais l'enfant qui corrige la représentation de l'adulte, et cette démarche est celle d'un énonciateur en herbe qui affûte ses outils linguistiques.
Trois stratégies d'ajustement de la référence ont été examinées et illustrées :
- La réduction d'ambiguïté : origine de l'ambiguïté, prise de conscience des deux références construites, réduction à une seule par élimination d'une des deux ou reformulation univoque.
- La réduction d'indétermination : complexification par relatives, ordre des mots, détermination du sujet, préposition
- la correction de la représentation de l'adulte : marqueurs argumentifs et préposition.
Nous nous intéressons particulièrement aux cas où l'enfant n'est pas satisfait de la compréhension de l'adulte (ce qui se manifeste par des énoncés ou des actes), et aux différents processus de reconstruction de la référence opérés par l'enfant.
Nous cernons quelques processus déterminants dans cette stratégie d'ajustement, nous en isolons les marqueurs linguistiques, et proposerons une analyse des opérations énonciatives en jeu dans l'utilisation que fait l'enfant de ces marqueurs. Ceci montre à quel point le langage de l'enfant est marqué par la mise en place progressive des outils de clarification du sens, et font preuve de sa prise en compte de l'autre et de ses représentations dans son travail énonciatif.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00117986
Contributeur : Aliyah Morgenstern <>
Soumis le : lundi 4 décembre 2006 - 14:15:13
Dernière modification le : jeudi 6 juin 2019 - 14:39:33
Document(s) archivé(s) le : samedi 14 mai 2011 - 01:01:16

Fichiers

clarification.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00117986, version 1

Collections

Citation

Aliyah Morgenstern, Martine Sekali. Processus de clarification de la référence dans le dialogue adulte-enfant. La référence – 2- Statut et processus., Presses Universitaires de Rennes, pp.313-333, 1999. ⟨halshs-00117986⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

343

Téléchargements de fichiers

362