DE LA « VILLA » AU VILLAGE : LES PREMICES D'UNE MUTATION

Résumé : La genèse du « village » dans le nord-ouest de l'Europe a souvent été cherchée au haut Moyen Âge ou dans les mutations apparues dans la société autour de l'an Mil. L'article explore tout ce que ce phénomène doit en fait à l'Antiquité et plus directement à la profonde évolution de l'habitat rural à partir de la fin de l'Antiquité, particulièrement sensible dans les régions de la moitié nord de la Gaule romaine. Les caractères constitutifs du « village » du haut Moyen Âge existent tous déjà dans les formes antérieures de l'habitat rural. Les changements significatifs sont avant tout le résultat d'une mutation interne au monde gallo-romain. Celle-ci s'inscrit dans une longue évolution entre la fin du IIe siècle avant J.-C. et la fin du premier millénaire après J.-C. et voit le remplacement progressif de l'habitat rural dispersé par l'habitat rural groupé, d'où émerge à son tour le « village » médiéval. Les influences extérieures, principalement germaniques, contribuent à cette évolution par un effet de convergence des modes de vie et d'occupation du sol, mais ils n'en sont pas la cause.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2006
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [12 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00090599
Contributeur : Paul Van Ossel <>
Soumis le : vendredi 1 septembre 2006 - 10:08:52
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:03
Document(s) archivé(s) le : lundi 5 avril 2010 - 23:26:24

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00090599, version 1

Collections

Citation

Paul Van Ossel. DE LA « VILLA » AU VILLAGE : LES PREMICES D'UNE MUTATION. 2006. 〈halshs-00090599〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1036

Téléchargements de fichiers

2558